Skip to main content

COR.SPARK Entrevue

Comment repérer la fraude financière selon Chris Mathers, ancien agent d’infiltration

Symcor_Logo_KO
Symcor 05 novembre 2019

Spécialiste de la prévention des risques et de la criminalité, Chris Mathers a travaillé pendant 20 ans pour la GRC comme agent d’infiltration, se faisant passer pour un truand, un trafiquant de drogue et un blanchisseur d’argent. Sa connaissance approfondie des milieux criminels l’a amené à collaborer avec le FBI, la Drug Enforcement Administration et le Service des douanes des États-Unis, de même qu’avec Interpol et Scotland Yard.

Aujourd’hui consultant en criminalité financière, cybersécurité et diligence raisonnable, ce conférencier vedette du Sommet Innovation COR.SPARK 2019 y parlera des moyens d’éradiquer le vol d’identité synthétique qui menace les institutions financières. En entrevue exclusive avec Symcor, il décrit le rôle des technologies en matière de fraude et les changements sectoriels et réglementaires qui permettront de combattre ce type de vol d’identité.

Symcor : Vous combattez depuis 40 ans la criminalité financière et le blanchiment d’argent. Comment la fraude financière a-t-elle évolué durant cette période ?

Chris Mathers : Le changement principal provient évidemment des nouvelles technologies. À l’époque, tout se faisait sur papier, mais la prolifération des technologies a permis aux escrocs de commettre à faible risque des crimes très lucratifs par-delà les frontières internationales.

Un autre changement notable réside dans la perte de confiance des consommateurs. C’est l’un des effets pervers des technologies. De nos jours, nous tenons pour acquis le risque de fraude puisque toutes nos transactions en ligne, même les plus simples, nécessitent une confirmation d’identité. Notre confiance s’est ainsi graduellement effritée.

Enfin, nous devons comprendre qu’il n’existe pas de nouveaux crimes mais de nouvelles façons de commettre des crimes vieux comme le monde.

Symcor : Parmi les crimes financiers, le vol d’identité synthétique est en forte croissance. Pourquoi les banques, les législateurs et les autorités policières semblent-ils incapables d’en conjurer la menace ?

Chris Mathers : Ce type de vol a toujours existé sous différentes formes. Mais les technologies ont évolué plus rapidement que les lois canadiennes sur la protection de la vie privée, ce qui rend leur tâche plus difficile. Les institutions financières et les marchés publics sont les piliers de notre système économique, et nous devons préserver la confiance des citoyens à son égard. Mais cette confiance continuera de s’éroder si nous laissons la fraude se répandre.

J’ajouterais que les tribunaux doivent cesser de voir la fraude comme un « crime sans victimes ». C’est loin d’être le cas, et les peines doivent être plus dissuasives.

Symcor : Comment renforcer notre position actuelle face au risque ?

Chris Mathers : Il faut repenser l’approche canadienne des règles de confidentialité en fonction des nouvelles réalités. Il est particulièrement difficile de combattre la criminalité financière en raison du cadre législatif actuel, qui interdit le partage d’information dans la majorité des cas.

La protection des données et de la vie privée est d’une importance cruciale. Mais pour combattre la fraude, la loi devrait permettre de partager des informations à des fins légitimes.

Symcor : Quel est le plus grand défi du travail d’agent d’infiltration ? Quelles leçons en avez-vous tirées ?

Chris Mathers : Le plus grand défi est de rester en vie !

Plus sérieusement, j’ai appris que les criminels restent des êtres humains. Ils ont les mêmes rêves et désirs que nous tous, à cette différence qu’ils ne reculent devant rien pour les réaliser. Ils savent aussi que les gens honnêtes croient que tout le monde est aussi honnête qu’eux-mêmes. Les criminels savent que c’est faux.

Pour en savoir plus sur le vol d’identité synthétique, inscrivez-vous au 4e Sommet Innovation COR.SPARK, qui aura lieu le 14 novembre à Toronto, pour entendre Chris Mathers parler de criminalité financière. Cette journée instructive vous mettra aussi en lien avec des experts en technologie financière, en finances et en sécurité. Aller à www.symcor.ca/register pour vous joindre à cette liste sélecte d’invités.